mercredi 7 janvier 2009

Plus que quelques jours...

Ça se rapproche, je pars dimanche en Corée pour un peu moins de deux semaines. Je ressens une légère appréhension. Les gens que j'ai eu par mail ont l'air charmants, pas de souci de ce cote la, mais je n'ai aucune idée de l'intensité des cours (8-10h par jour plein pot ça me parait tendu), ni du niveau général.

Bref, je ne sais pas trop si je vais tenir le rythme et si mon niveau sera suffisant pour ne pas être ridicule. Pour une fois, j'ai décidé d'embarquer un carnet de notes, histoire de conserver une trace de ce qu'on va faire: deux semaines c'est long et vu le nombre d'heures d'entrainements, je risque de m'emmêler dans mes souvenirs.

vendredi 2 janvier 2009

Petite réflexion de début d’année

J’ai repense hier a une histoire de sagesse, qui avec du recul m’a fait prendre conscience de certaines choses. Je l’ai lue il y a longtemps, il est donc possible qu’il y ait quelques erreurs par rapport a la version d’origine, mais le message reste le même :

Deux hommes vont chez un maitre de sagesse pour devenir ses disciples. Le maitre les invite alors a venir a sa table partager un the. Une fois assis, il leur propose the, chocolat ou cafe. Méfiants sur le café qu’ils ne connaissent pas, les deux hommes choisissent le the et le chocolat.

Plus tard, intrigue par la café et le fait que le maitre semble réellement l’apprécier, le premier homme demande :
« Maitre, le café a vraiment l’air délicieux et voluptueux, puis je l’essayer ? »
« Bien entendu, approche ta tasse »
L’homme tend sa tasse, encore à moitie pleine de the, et le maitre lui verse une rasade de café
« Maitre, le café a vraiment un gout très étrange. Comment faites vous pour l’apprécier ? »

Plus intrigue encore, le deuxième homme tend également sa coupe, remplie à moitie de chocolat. Il goute, tire lui aussi une mine de dégout, et interroge le maitre sur les raisons qui le poussent à aimer le café »

Le maitre pose sa tasse, regarde les deux hommes et leur répond simplement :
« Le café n’est ni le the, ni le chocolat. Comment voulez vous apprécier son gout si vous ne videz pas votre tasse au préalable ? »

Il en est de même dans notre pratique, comment apprécier une nouvelle discipline si l’on ne la voit pas avec un regard neuf. Avec du recul, je ne suis pas sur que lorsque j’ai commence l’Hapkido j’avais cet œil neuf, je pense m’être longtemps trop raccroche a mes techniques et principes de NTJ, surement parce que les deux disciplines présentent de nombreuses similarités. Il m’a surement fallu du temps pour travailler le Hapkido de façon vraiment « Hapkido » en respectant bien ses principes, quitte a intégrer dans ma pratique d’autres techniques qui respectent ces principes (après tout on peut toujours ajouter un sucre ou un nuage de lait dans son café).

Aujourd’hui je pense pratiquer l’Arnis et le JJB avec un vrai esprit de débutant, en revenant aux fondamentaux. Bien sur cela est facilite par le fait que je n’avais pas de connaissances préalables au sol ou avec armes, mais malgré ca il y a toujours moyen de se rattacher a quelque chose.

La bonne nouvelle de ce début d’année est donc que j’ai finalement évolué, au moins dans mon approche.

Bonne année 2009

Que dire de plus? Je vous souhaite a tous une excellente année 2009, tant dans votre pratique que de manière générale.

Je n'ai pas poste d'article depuis un bout de temps, par flemme et par manque de temps un peu, mais surtout parce que je ne vois pas vraiment quoi décrire. Je pars en Corée dans une semaine, a mon retour j'aurai surement plus d'idées.

D'ici la, encore bonne année a tous!


Avec l'aimable autorisation de Jacques